Magasins d'alimentation et commerces de proximité | ENGIE Impact

Magasins D'Alimentation Et Commerces De Proximité

La grande distribution et les commerces de proximités sont des réels pivots de la vie collective. Les populations s'y rendent pour acheter leur nourriture, se restaurer, travailler et même se rencontrer. Ces lieux ont aussi un impact environnemental important, désormais suivi de près par les organismes de réglementation et d'autres acteurs du développement durable. De fait, ce secteur doit se soumettre à des règles de plus en plus poussées sur les déchets alimentaires et l'utilisation des plastiques à usage unique (notamment les sacs). Pour gérer les ressources, satisfaire les parties prenantes et créer un impact positif sur les environnements locaux, ces commerces peuvent compter sur nos solutions de développement durable, qui les aideront à consommer moins de ressources et à diminuer les coûts d'exploitation associés.

À quels défis les commerces d'alimentation sont-ils confrontés aujourd'hui ?

Des supérettes aux grandes surfaces, qui proposent à la fois des denrées alimentaires et d'autres types de produits, ce secteur doit relever différents défis : des marges extrêmement serrées, une forte consommation d'énergie et d'eau, la production de grandes quantités de déchets et l'évolution des préférences des clients, qui souhaitent toujours plus de variété à des prix défiant toute concurrence.

Les coûts d'exploitation élevés (main-d'œuvre, produits alimentaires, ressources) ont un tel impact sur les marges que toute amélioration d'efficacité, quelle qu'elle soit, peut amener des profits importants. Tandis que d'autres commerces de détail fonctionnent moins de 12 heures par jour, les commerces d'alimentation et de proximité restent souvent ouverts plus longtemps. Par conséquent, ils ne peuvent pas profiter des économies financières liées à l'arrêt des équipements, des éclairages et du système CVC.

Par ailleurs, les consommateurs bénéficient désormais de plus en plus de services en ligne (achats, livraisons à domicile, repas en kit) qui les font se détourner des commerces traditionnels. La volonté des clients de se simplifier la vie pousse les commerçants à proposer en permanence des nouveautés en magasin : bars à salade, plats préparés et repas en kit sont de plus en plus prisés. Pour suivre le rythme, ces entrepreneurs doivent acquérir des équipements spéciaux (fours, plaques), et augmenter leur consommation d'eau et de plastiques à usage unique. En définitive, ils doivent à la fois trouver un équilibre entre créer un environnement attrayant, augmenter la visibilité des produits et mettre en place des pratiques durables.

Quelles tendances du commerce d'alimentation soutiennent le développement durable


Comment les commerces d'alimentation et de proximité devraient-ils agir ?

Voici quelques actions susceptibles d'aider les commerces d'alimentation et de proximité à surfer sur les tendances actuelles et à résister aux pressions extérieures, tout en réalisant des économies et en optimisant la consommation des ressources.

Étude de cas

3,6 €/m2

de coût annuel moyen en énergie par magasin

80%

de la consommation électrique sert à la réfrigération et à l'éclairage

36

mètres cubes d'eau sont utilisés tous les jours par un commerce d'alimentation moyen

1,900

tonnes de CO2 sont émises par an par magasin

Discutons-en

Ensemble, assurons le bon déroulement de votre stratégie de développement durable.