Pour survivre, le secteur du Tourisme va devoir se réinventer copy

News
Lire Toutes nos Actualités et Événements
Mathias Lelievre Chief Executive Officer

Moins polluantes, moins bruyantes et moins énergivores, les voitures électriques ont vu leurs ventes augmenter de 55% en Belgique en 2019. Cependant, les infrastructures en place ne répondent pas toujours aux besoins actuels et freinent l’accélération d’une mobilité plus verte.

Responsables de plus de 22% des émissions de CO2 en Belgique, les transports sont l’un des secteurs les plus polluants du pays. C’est pourquoi l’accélération de la mobilité électrique permet de répondre à un enjeu environnemental majeur.

Moins polluants, moins bruyants et moins énergivores, les véhicules électriques séduisent de plus en plus le grand public, les entreprises et les collectivités. Ainsi, les ventes de voitures électriques ont augmenté de 55% en Belgique en 2019. Cependant, les infrastructures en place ne répondent pas toujours aux besoins actuels et freinent l’accélération d’une mobilité plus verte. Par exemple, il n’existe à ce jour que 1000 bornes de recharge électrique publiques.

Comment expliquer un tel retard? Quels sont les autres freins au développement des véhicules électriques en Belgique? Comment l’industrie et les collectivités belges doivent renforcer leur collaboration pour accélérer la mobilité électrique sur l’ensemble du territoire?

Voir l’article complet sur L'Echo